L'épreuve tome 1 de James Dashner

 

 

 

Auteur : James Dahner .                                                                                                       l-epreuve,-tome-1---le-labyrinthe-2484282-250-400

Editeur : Pocket Jeunesse .

 

Collection : / .

 

Parution : 2012 .

Nombre de pages :  410 pages .

 

4ème de couverture :

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire...

 

Avis :

Le Labyrinthe est tout simplement un vrai bol d'air frais dans ce genre tant à la mode de la dystopie et de la littérature post-apocalyptique. C'est un livre intelligent, fin, brillamment mené et écrit. Il y a tout simplement tout pour plaire dans ces 416 pages que nous offre James Dashner !

J'ai tout simplement adoré le concept de l'histoire. On est dans un flou quasi total du début à la fin, et cela ne s'avère pourtant gênant à aucun moment. En effet, les personnages sont tout aussi déterminés à résoudre l'énigme qui se présente à eux sous la forme de ce labyrinthe et ses dangers. Ainsi on évite de se sentir lésé par l'auteur comme ça peut souvent être le cas lorsque ce dernier garde trop de mystère pour lui. On accroche donc dès le départ à 200% à cette histoire atypique et à ses protagonistes.

Dans Le Labyrinthe on suit Thomas, un adolescent d'à peu près seize ans, qui, comme tous les autres qui l'ont
précédé, se réveille dans cet environnement sans aucun souvenir de sa vie d'avant. On évolue donc avec lui alors qui découvre les règles et secrets de cet environnement énigmatique. Tout comme lui on se pose des questions. Et, surtout, tout comme lui on se retourne le cerveau dans tous les sens pour découvrir le pourquoi du comment de ce labyrinthe et tout ce qu'il contient. Le personnage de Thomas est donc très agréable à accompagner malgré qu'il n'y ai pas forcément de phénomène d'identification qui s'opère, peut-être car ce dernier n'est pas lui-même sûr de son identité et de son rôle dans l'histoire , Thomas est aussi un personnage très attachant .Les protagonistes secondaires sont quant à eux tout aussi vivants et ne nous laissent globalement pas du tout indifférent. J'ai particulièrement apprécié Chuck, Newt, et Minho, pour diverses raisons, et ai vraiment hais cette saleté de Gally du début à la fin. Le seul personnage appelé a être important qui m'a plutôt laissée de marbre a été Teresa. En effet, si les mystères autour de l'identité de Thomas et des autres ne m'ont jamais gênée dans ce processus d'attachement, ça a pourtant totalement été le cas en ce qui concerne Teresa. J'ai malheureusement ressenti un vrai décalage et une considérable distance avec son personnage.

Le rythme du roman est également très appréciable et un autre point positif parmi tout ceux que cette lecture semble accumuler. Il y a beaucoup d'action, si bien qu'on a jamais réellement le temps de s'ennuyer, et l'ensemble de l'intrigue nous tient en haleine de la première à la dernière page. Ce combo d'action et de fascination fait donc du tome 1 de L’Épreuve une lecture très fluide et facile, grandement servie par le très bon style de son auteur.

Il y énormément de passage ou j'ai eu le souffle coupé , et notamment un en particulier , ou mon coeur battait la chamade , tellement j'était stressé ( je vous le promet ) .

Et la fin , wahou , qu'elle fin , bourrait de suspens
On retrouve plein de beaux moments d'espoirs, de joie et de crises de fou rire.
James Dashner nous bombarderait presque de son humour ironique, souvent formulé
des lèvres de notre trio préféré, j'ai nommé Thomas/Newt/Minho.

Petit point noir malgré tout, pour Teresa, que je n'ai pas vraiment aimé, un peu trop miss-je-sais-tout. Elle ne nuance pas vraiment ses paroles et lâche des bombes sans vraiment se poser de questions.

Pour conclure Le Labyrinthe est une lecture haletante, captivante, et de très grande qualité de surcroît. Si vous avez envie d'un roman ingénieux, bien écrit, et original, c'est clairement ce livre-ci qu'il vous faut !

 

 

 

Ma note :  Coup de coeur .