Hex Hall de Rachel Hawkins

 

 

Auteur : Rachel Hawkins .   hex-hall,-tome-1---hex-hall-79585

Editeur : Albin Michel .

 

Collection : Wiz .

 

Parution : 29 septembre 2010 .

Nombre de pages : 300 pages  .

 

4ème de couverture :

Vous êtes sorcière ? loup-garou ? vampire ? métamorphe ? Hex Hall est un lycée pour vous.


Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu'on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangeureuses que des tops models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n'a aucun besoin qu'une élève soit retrouvée vidée de son sang. C'est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu'il ne faut surtout pas énerver...

Avis :

Sophia se retrouve à Hécate après avoir fait un sortilège en public qui a mal tourné. Hex Hall est une école pour les Prodigium, des êtres hors du commun, fondé pour apprendre aux élèves à utiliser leurs pouvoirs mais aussi à vivre comme il faut parmi les humains. Sophia se retrouve au coeur d'une guerre lancé par un démon. Elle devra supporter les mesquineries des seules autres sorcières d'Hécate et ne pas croire aux rumeurs qui accusent Jenna, une vampire délaissée, pour pouvoir résoudre le mystère qui enveloppe quelques morts suspectes.


Elle débarque dans un univers qu'elle ne maîtrise pas du tout. Il y a beaucoup de choses nouvelles pour elle et on voit bien qu'au fil de son apprentissage, elle paraît moins bête et même plus maline que certains personnages.


Hex Hall est un livre tout à fait sérieux, même si il y a quelques phrases amusantes qui m'ont bien fait rire, le sujet reste sombre et sérieux. Nous suivons donc Sophie, une sorcière qui s'est retrouvée à Hex Hall, un lycée où vampires, sorcières, loups-garous, fantômes, fées et métamorphes sont réunis pour avoir une vie stable. Toute sa vie, Sophie à plus où moins été coupé du monde des Prodigium - le nom attribuée à toutes les créatures qui ont des pouvoirs - et elle apprend donc tout dans ce lycée, qu'il est possible de passé l'Opération, une procédure pour retirer ses pouvoirs et surtout l'existence de l'Occhio
di Dio, une secte vouée Dieu qui massacre les Prodigium depuis la nuit des temps.

C'est l'aspect le plus fascinant du livre, cette secte italienne qui se prend pour des soldats de Dieu chargé d'éliminer les monstres sur Terre.

Sophie est une jeune fille amusante, pleinement adolescente et pour qui on se prend vite d'affection. Le personnage d'Archer, le mystérieux garçon dont Sophie est amoureuse, est tout simplement parfait. Et quand on découvre qui il est vraiment à la fin, on reçoit un véritable coup de pied dans le derrière. On ne s'y attend vraiment pas.

J'ai adorée Hex Hall, particulièrement parce qu'ils ont repris une vielle tradition de sorcière qui n'a pas été utilisé depuis Harry Potter : le balais volant ! En bref, Hex Hall est un roman facile et rapide à lire. Une histoire prenante, aux personnages diversifiés et aux révélations inattendues. Un roman par lequel nous sommes captivés et entraînés rapidement.

Une bonne lecture , j'ai hâte de lire la suite !

Ma note : 3.75/5