Seuls au monde tome 2 de Emmy Laybourne

 

51QhDE4lVaL

Auteur : Emmy Laybourne .

Editeur : Hachette .

 

Collection : / .

 

Parution : 03 février 2014 .

Nombre de pages : 310 pages .

 

4ème de couverture :

Ceci est un tome 2 , risque de spoiler ( dans le resumé et dans la chronique , mais je vous préviens ) !!

Ils sont quatorze, ils ont entre cinq et dix-sept ans, et ils se sont réfugiés dans un centre commercial pour échapper à une catastrophe écologique. Ils ont appris à s’organiser pour rester en vie. Mais cette solution n’est pas éternelle. Et, le douzième jour, ils ont décidé de se séparer. Alors que Dean a préféré rester dans le magasin avec Astrid et trois autres enfants, son frère Alex a décidé de risquer le tout pour le tout. Il part avec le reste de la bande. Leur but : atteindre l’aéroport de Denver avant le départ du dernier avion, tenter de retrouver leurs parents, et laisser cet enfer derrière eux. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. Et ces deux semaines de cauchemar n’étaient en fait qu’un avant-goût de l’horreur tapie au-dehors…

Avis :

Toujours cette couverture alors que la couverture de la version originale est très belle je trouve et reflète parfaitement le thème du livre, vous ne trouvez pas?
Après avoir terminé le premier tome, je me suis littéralement jetée sur le deuxième. Ce second tome est raconté en tandem entre Dean qui est resté au supermarché et Alex son frère qui est parti avec les autres pour rejoindre l'aéroport. On doit jongler entre chaque chapitre le stress au ventre et c'est ça qui est bon! Se dire que lorsqu'on termine un chapitre avec Dean ou Alex c'est dans une situation critique.

Alex le cadet, c'est embarqué dans le périple de la dernière chance. Avec Niko, le chef scouts, Josie la douce ,Batiste le petit chrétien , Sahalia l'ado rebelle , Ulysse le petit hispanique et Max à la langue bien pendu . Tout ce petit monde cherche à relis L'aéroport de Denver pour sauver Brayden et envoyer de l'aide au centre commercial sans savoir ou il mette les pieds.

Evidemment qui dit séparation dit problème, qui dit route dit danger, embûche et les deux groupes ne seront pas épargné, loin de là.

Pour ce tome j'ai vraiment apprécier le dynamisme de l'histoire en parti parce qu'il
y a deux narrateurs en la personne de Dean et Alex qui ont chacun leur manière de raconter leur mésaventure.
Pour ma part, c'est le récit d'Alex qui m'a tenu en l'haleine. C'était vraiment une mission suicide. Les situations sont à la limite du soutenable, les personnages attachants chacun à leur manière et reste fidèle au premier tome. Les derniers chapitres ressemblent à un film catastrophe avec une fin sympathique et qui laisse entrevoir un suite plus qu’intéressante.


Le danger est là, toujours bien présent que ce soit à l'extérieur où Alex et les autres vont rencontrer une étrange bande de "militaire" ou à l'intérieur avec Dean et trois autres personnages.
L'auteur sait jongler avec nos nerfs, elle pousse le vice très loin et ça en fait une très bonne saga. Je vous conseille vivement celle-ci !

L'écriture de l'auteur est toujours aussi bonne est fluide, le rythme soutenu, on ne voit pas passer les pages et le lot de surprises qu'il faut, pour autant, non ce n'est pas un coup de cœur même si je l'ai beaucoup adoré !

Note : 4,25/5