11 décembre 2014

Belle époque de Elizabeth Ross

                                   Belle époque de Elizabeth Ross

 

9782221139158

Auteur: Elizabeth Ross .

Editeur : Robert Laffont .

 

Collection : collection R.

 

Parution :14 novembre 2013 .

Nombre de pages : 411 pages .

 

4ème de couverture :

Lorsque Maude Pichon s'enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'exposition universelle de 1889. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : « On demande de jeunes filles pour faire un ouvrage facile. Bienséance respectée. Présentez-vous en personne à l'agence Durandeau, 27, avenue de l'Opéra, Paris. »
L'Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? « Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d'emblée plus attirante. » Étranglée par la misère, Maude postule...

Un roman fascinant librement inspiré d'une nouvelle méconnue d'Emile Zola, "Les repoussoirs", proposée en fin
d'ouvrage .

Avis :

Ce roman ma était offert lors de mon anniversaire .
Et puis donc, je l'ai lu. Le début ne m'a pas particulièrement accrochée .
Je m'attendais pas à une telle merveille. Les deux premiers chapitres ne sont pas très addictifs mais servent à poser l'histoire, c'est pour cela que je ne leur reproche rien.
Mais après, tout part au quart de tour, et on est obligé de rester scotché à ce bouquin.
Ce que j'ai vraiment beacoup aimé c'est que ce roman parle du vieux Paris et que c'est à l'époque ou la tour Eiffel était en  construction , ce qui ma fait rire , c'est que les Parisiens avait hâte que celle-ci soit détruite , or , ils ne savent pas que deux cent ans après , elle soit toujours la et qu'elle fait le bonheur de la ville , des citoyens français et pas que .
Toute la moitié du livre, je l'ai lu avec une avidité surprenante. Je n'arrivais vraiment pas à le lâcher.Et puis, en y réfléchissant bien : ce n'est pas que au XIXème siècle que ces femmes laides sont mal considérées. Même maintenant, ça continue, comme dit dans la nouvelle de Zola à la fin, une femme belle se promène au bras d'une laide, sans peut-être s'en rendre compte mais les yeux sont attirés par la belle, c'est la nature humaine.Alors, au delà d'une formidable histoire bien ficelée, émouvante à certains moments, et qui retranscrit parfaitement des émotions, je trouve que ce livre est surtout une magnifique leçon de vie.Et je trouve ça dommage que lui et la nouvelle de Zola ne soient pas plus connus.Ne vous laissez pas tromper par les deux premiers chapitres qui, selon moi, ne sont pas très attrayants, continuez, vous ne le regretterez pas !

Ma note : 4/5 .

Posté par Lapassiondelire à 18:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,