21 mars 2015

Les coeurs fêlés de Gayle Forman

Les coeurs fêlés de Gayle Forman 

 

 

Auteur : Gayle Forman .   les coeurs fêlés

Editeur : Pocket .

 

Collection : / .

 

Parution : 03 mars 2011.

Nombre de pages : 220 pages .

 

4ème de couverture :

N'avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n'êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ?

Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n existent que dans la tête de son père.
Dans cet enfer d'humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des amies qui vont l'empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l'aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister.

 Les Coeurs fêlés est un formidable roman d'amitié, cette amitié qui seule permet de tout supporter, de tout affronter et surtout de tenter l'impossible : devenir soi-même.

Avis :

J'ai découvert Gayle Forman avec "Si je reste" .
Et c'est avec joie que je retrouve sa plume dans "Les coeurs fêlés".
Brit va dans un centre de redressement à Red Rock, emmené de force par son père. Elles va rencontrer des personnes qui vont l'aider dans cette endroit.

Après avoir lu Si je reste du même auteur, j'avais très envie de lire un autre roman de cette auteur . J'en avais beaucoup entendu parler donc je me suis lancée. Dès les premières lignes j'ai accroché jusqu’à ne plus pouvoir le lâcher. Ce livre est basé sur une amitié sincère et c'est ce qui m'a le plus plu dans cette histoire.
L'histoire est captivante du début jusqu'à la fin. On veut tellement savoir comment va se terminer cette histoire que les pages se tournent toutes seules.
J'ai trouvé que certains personnages étaient odieux , aucun respect pour ceux qui essayent de les soutenir , et ça m'a énormément attristée , autant pour Brit , que pour les autres .

J’ai adorée Brit. Elle est forte, elle à du caractère, elle ne cède pas sous les coups, c’est une vraie rebelle, une dure à cuire qui ne lâche pas le morceau, elle est génial, très touchante aussi. Sa petite histoire d’amour avec Jed, l’un des membres de son groupe, est vraiment belle, bien qu’elle ne soit pas le sujet principal du roman. Le sujet, c’est l’union de ces filles si différentes et si soudés, c’est incroyables comme elles se battent, elles sont toutes extraordinaires : V, toujours aussi solide, Babe, cette grande gueule qui à pas froid aux yeux, Cassie, qui se bat pour avoir le droit d’être homosexuelle et Martha, le cœur du groupe, la plus sensible et la plus douce.
Et que s'est-il passé à sa vrai mère et quelle est la vrai raison de son internement ici. Au fil des pages, on va apprendre à connaître ses amies et à les aimer. Elles sont toutes attachantes et sont toutes différentes. Chaque
personnages ont leurs caractères qui va apporter du piment et de l'humour à l'histoire. Brit,Cassie, Babe et V vont tout faire pour s'aider et pour sortir de cette endroit horrible.

Le style est toujours agréable à lire et vraiment rapide à lire. J'étais tellement captivée dans cette histoire que je l'ai lu rapidement. Gayle Forman nous a une fois de plus toucher avec son livre et nous prouver que des amitiés peuvent être vraiment sincère. C'est un livre réaliste et chaque personnes peut se reconnaître parmi les personnages.

Nous avons en face de nous des êtres humains, des jeunes filles en quête d'elles-même. Des adolescentes qui recherchent l'amour et la sécurité. Mais aussi la justice et la vérité.

Une nouvelle fois, Gayle Forman m'a étonnée avec sa plume. Délicate, simple, le roman se lit vite, facilement. Nous nous laissons emporter par leur histoire et par la narration de Britt .

Maintenant étant séduite par l’écriture de Gayle Forman, je suis impatiente de lire ses autres livres !

Note : 4.5/5

Posté par Lapassiondelire à 12:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


21 février 2015

Si je reste de Gayle Forman

      Si je reste de Gayle Forman

 

 

 

Auteur : Gayle Forman .                                                                                                       9782915056808

Editeur : Oh éditions .

 

Collection : / .

 

Parution : 2010  .

Nombre de pages : 216 .

 

4ème de couverture :

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses supéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

Si je reste est une merveilleuse histoire d’amour, mais aussi un livre qui nous fait réfléchir à l’essentiel, à la place de l’amour et du bonheur, à tous ces liens avec nos proches auxquels on s’habitue et qui sont pourtant le vrai trésor de nos vies.

 

Avis :

Si je reste , c’est l’histoire de Mia, jeune fille de 17 ans, passionnée de violoncelle et douée de surcroît qui se retrouve victime d’un accident de la route avec sa famille. Elle assiste, totalement impuissante, à l’arrivée des secours, peut voir les autres, mais les autres ne la voient pas. Ainsi, commence les heures les plus longues de sa vie.

Parce qu’on ne sait jamais ce que la vie nous réserve et que, quels que soient nos choix on y gagne toujours quelque chose et on y perd toujours quelque chose. Comme le dit Mia, « c’est pas étonnant comme la vie peut être une chose puis en un instant se transformer en autre chose ». Sa mère est morte sur le coup, son père se trouve dans un état très grave et son frère, lui est encore conscient.

Mais rien n’est joué. Tout est entre ses mains, c’est son choix. Vivre ou mourir ? Mia voit affluer sa meilleure amie, ses grands-parents paternels à son chevet, mais surtout il y a Adam. Son petit ami rock star. Par flash-back elle revit leur relation, de ses balbutiements à son dénouement. Adam et Mia sont très proches, même s’ils n’ont pas le même univers musical, ils se comprennent, s’aiment. Leur relation nous attendrit, nous fait sourire, rire, fondre même. Mais voilà, Mia est une fille timide qui a peur de se jeter dans l’inconnu et Adam, c’est un peu l’inconnu. Il mène le même genre de vie que ses parents, parents qu’elles adorent, mais dont elle se sent très différente, elle est un peu à part dans cette famille. Ses parents étaient eux fans de rock’n’roll et d’un tempérament extraverti.

Mia est tout le contraire. Mais cela ne les empêche pas de former une famille unie, aimante car Mia est aimée ça ne fait aucun doute. Grâce à Adam, elle sort de sa coquille. Elle ose enfin se laisser aller sans se poser de question. Leur relation est belle, fusionnelle. Alors quand Mia décide de s’inscrire à Julliard dans le dos d’Adam, leur relation en prend un coup. Si Mia est prise à Julliard, 5 000 kilomètres les sépareront. Adam ne peut supporter l’idée d’une relation longue distante, parce qu’il a besoin d’elle à ses côtés. Mia a le cœur brisé. Elle ne sait plus quoi faire, tiraillée entre ses rêves de devenir une grande violoncelliste et son amour pour Adam. Oui, mais pour le moment, il neige dehors, de fait les cours sont annulés pour la journée, son père étant prof il n’a donc rien à faire aujourd’hui et sa mère se fait porter pâle. Toute sa famille décide de rendre visite à des amies. Mia attend la réponse de Julliard, mais se laisse convaincre de les accompagner, elle ne sait pas encore que c’est le dernier voyage qu’ils feront tous ensemble.

Tout d’abord, je dois dire que je suis une fan des flashs back dans les romans comme dans les films, parce que ça apporte plus d’intensité au récit, ça donne plus de profondeurs aux émotions, plus de reliefs. Ainsi, on comprend mieux ce que les personnages ressentent parce qu’il a toujours derrière nos sentiments une résonnance particulière liée à un souvenir, une musique, de gestes, un regard, un bruit … On navigue un peu en terre inconnue, on essaie de reconstituer les morceaux de l’histoire comme un puzzle, un puzzle particulièrement prenant. Mois après mois, on suit la relation de Mia et d’Adam tout comme l’évolution de l’état de santé de Mia heure après heure. Et ces deux personnes nous touchent, nous heurtent par la beauté et la pureté de leurs sentiments, ce sont deux adolescents après tout, qui pensent avoir la vie devant eux et qui s’aiment profondément. On est dans une course à la montre.

On navigue dans les souvenirs de Mia qui n’ont qu’un seul but : lui permettre de choisir. Parce que rester sera dur après un tel accident, et il lui faudra se battre pour continuer à vivre. Et puis, il y a Adam, son premier amour qui est là, à son chevet, et qui est la supplie de ne pas l’abandonner, parce que si elle reste, Adam lui jure qu’il ira à New York avec elle. Mais pour cela, il faut qu’elle ouvre les yeux. Il lui a même composé une chanson, rien que pour elle, comme une ode à la vie. Adam ne baissera pas les bras.

Ce roman traite de bien des sujets, du premier amour, des rêves, de la relation parent-enfant, mais il parle surtout de la Vie avec un grand « V ». Parce que la vie est loin d’être un long fleuve tranquille .

« Si je reste », c’est un concentré d’émotion , c’est un roman réaliste, dramatique sans tomber dans un travers pathétique. Gayle Forman ne cherche pas à en faire des tonnes, elle a une plume fluide, juste et efficace qui parle au plus grand nombre . Parce qu’au sortir de cette lecture, vous vous interroger vous-même sur la mort, sur la vie, sur les gens que vous aimez. Vous vous posez des questions. Et si l'on était à la place de Mia, comment réagirait-on ? Quel choix ferions-nous ?

 


Mia est une rebelle à sa façon, aussi bien dans sa façon d'être que dans sa façon d'encaisser tout ce qui lui arrive. Elle est unique, elle s'affirme, elle n'a pas peur de sa différence, elle n'a pas peur d'avancer. Elle reste forte, et ça, c'est surtout grâce à Adam. Adam est le
petit ami dont toutes les jeunes filles veulent tomber amoureuses, tout comme Edward, Jacob ou Peeta avant lui. Mais sa grande différence, c'est qu'il semble réel, il n'y a rien dans sa description qui fait de lui quelqu'un d'exagéré au point d'en être ridicule. Il aime Mia d'une force qui transperce le livre et c'est ça le coeur de l'histoire, car il est la seule chose concrète qui retient Mia en vie. On a la démonstration dans ce livre de toute la force que peut donner un amour véritablement solide, l'amour de deux personne dont l'alchimie est parfaite, qui sont en harmonie malgré leur différence apparente .
Extrait ( son grand-père ) :
« Au bout d’un moment, quand ses yeux sont enfin secs, il se lève et dépose un baiser sur mon front. Je crois qu’il va s’en aller, mais il garde son visage près du mien .
« Si tu veux partir tu peux, chuchote-t-il à mon oreille. Tout le monde veut que tu restes et Dieu sait que c’est mon vœu le plus cher. »
Sa voix se brise. Il se racle la gorge, prend une profonde inspiration, puis reprend :
« Mais c’est ce que je veux, moi, et je sais que ce n’est pas forcément la même chose pour toi. Je tiens à te dire que si tu nous quittes, je le comprendrai. Si tu dois t’en aller, si tu préfères arrêter de te battre, tu peux, Mia. »

 

Ma note :  petit coup de coeur.

 

 

 

Posté par Lapassiondelire à 11:43 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,