15 avril 2015

Les carnets de Cerise de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Les carnets de Cerise de Joris Chamblain et Aurélie Neyret      

 

Auteur : Joris Chamblain et Aurélie Neyret .Couv_171787

Editeur : Soleil .

 

Collection : Métamorphose .

 

Parution : 26 septembre 2012 .

Nombre de pages : 70 pages .

 

4ème de couverture :

« Il était une fois …
Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça.
Il était une fois … ben moi, Cerise !
J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter les histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets.
On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes … En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux ... »

Avis :

Pour autant, j'avais très envie de me plonger dans les aventures de Cerise et de son univers. C'est surtout les dessins qui m'ont attiré je ne vous le cache pas. La patte graphique est admirable et les couleurs sont chaudes et magnifiques sans être agressives.

La BD se démarque de ses congénères par l'alternance bulle et journal intime avec une écriture manuscrite. On trouve aussi des croquis faits par Cerise, des annotations etc. La BD se veut ludique. Cerise rêve d'être écrivain comme sa voisine alors elle s'entraine à l'écriture en faisant un journal intime. Elle nous présente sa mère, sa voisine, ses deux meilleures copines ainsi que les figures emblématiques de sa ville. C'est dans ce contexte que l'action va pouvoir débuter: elle va apercevoir un vieux monsieur entrer et sortir
de la forêt à heures fixes, avec d'énormes pots de peinture. Que cache-t'il? Que fait-il?

Les planches sont magnifiquement bien dessinées, avec des couleurs vraiment très chaleureuses et aussi légères, délicates et exquises que l'histoire.
L'alternance entre les écrits des ressentis de Cerise - son journal intime - et les planches de son aventure est très agréable.
On s'attache immédiatement à Cerise et la petite fille audacieuse qu'elle est, à ses amies: la râleuse éternelle Erica et la douce Line, passionnée par la photographie; ainsi qu'à "Monsieur Mystère" et son âme meurtrie.
L'histoire, elle, est d'une beauté simpliste qui, malgré la vitesse à laquelle on dévore cette bande dessinée, nous emporte au zoo pétrifié avec Cerise.
Destinée à la jeunesse, elle peut tout à fait convenir aux plus grands, à condition d'avoir gardé son âme d'enfant .

Cette héroïne est vraiment attachante . Une belle histoire qui a gagné le prix jeunesse du festival d'Angoulême. Pour touts les rêveurs de tout âge .

Je me suis laissée porter par l'histoire sans chercher à émettre des suppositions sur le secret du vieux monsieur et de ses pots de peintures. Les pages ont défilées à toute allure d'autant qu'il n'y a pas tant que ça à lire. J'ai apprécié l'enchainement des évènements et ce qu'il en a résulté, la fin est très poétique mais avant d'avoir eu le temps de dire ouf, la bande-dessinée était déjà terminée. J'aurai voulu que ça dure encore plus longtemps! Il ne me reste plus qu'à empruntée le deuxième volume que je lirai avec plaisir !

Note : 4/5

Posté par Lapassiondelire à 08:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,