29 avril 2015

Gallagher Academy de Ally Carter

Gallagher Academy de Ally Carter 

 

Auteur : Gallagher Academy .51I1IFqIkhL

Editeur : Le livre de poche jeunesse .

 

Collection : / .

 

Parution : 15 janvier 2014  .

Nombre de pages : 267 pages .

 

4ème de couverture :

La Gallagher Academy pour Jeunes Filles Exceptionnelles est une école officiellement réservée aux surdouées. En réalité, on y forme des apprenties espionnes. J'ai appris à parler quatorze langues, à trafiquer les ordinateurs de tous les pays et je suis devenue ceinture noire de karaté, mais il y a une chose à laquelle je ne connais rien : les garçons!
On a beau être des futures agents secrets, à la Gallagher Academy, on est avant tout de filles!

Avis :

Si la Callagher Academy donne l’impression d’être une école pour jeunes filles riches et surdouées, et bien ne vous fiez pas aux apparences ! Car cet impressionnant manoir n’est autre qu’un institut pour former de futures espionnes !

Fille de la directrice de cette école prestigieuse, Cammie (dit le caméléon grâce à sa facilité pour se fondre dans le décor) est l’une de ces jeunes recrues. Des élèves toutes championnes d’arts martiaux, pratiquant quatorze langues, l’art du camouflage, du déverrouillage et décryptage en tout genre etc…

Lors de sa première mission à l’extérieur du manoir, Cammie fera la connaissance du beau Josh. Or il est difficile pour Cammie de passer pour une jeune fille « normale » et de faire preuve d’honnêteté avec ce nouvel ami puisqu’il lui est totalement interdit de révéler sa véritable identité… Entourée de ses deux meilleures amies Bex et Liz, Cammie l’apprentie espionne va s’inventer une nouvelle vie et tenter de découvrir qui est le véritable Josh.

Rédigé
sous forme d’un journal intime (celui de Cammie bien sûr !), le choix de l’auteure à été plutôt judicieux car il permet au lecteur de se mettre directement dans la peau de Cammie et d’entrer dans ses confidences et ses secrets les plus intimes. Le style d’écriture est agréable quoi que très simpliste. À mon sens de nombreux sujets sont trop peu développés, le thème sur l’espionnage est trop peu poussé. J’aurai souhaité qu’il y ait plus de mystères, de révélations, d’énigmes à résoudre.

Il s’agit avant tout d’une histoire sur l’amitié et les difficultés rencontrées lorsque l’on fait face à son premier amour. Les situations sont assez drôles, j’ai souvent souri même si j’ai trouvé que la formation d’espionne avait trop souvent laissé sa place au profit de l’amour…

En conclusion , une saga , fraîche et plaisante à découvrir. Je suis certaine que les jeunes filles adoreront suivre les aventures de Cammie .

Note : 3,75/5

Posté par Lapassiondelire à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


25 avril 2015

Fruit Basket de Natsuki Takaya

Fruit Basket de Natsuki Takaya

 

Auteur : Natsuki Takaya .51P93KR3FFL

Editeur : Dalcourt .

 

Collection : / .

 

Parution : 1 septembre 2002 .

Nombre de pages : 202 pages .

 

4ème de couverture :

Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente, dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Soma, un de ces camarade de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu'elle ignore, c'est que la famille Soma est victime d'une malédiction caché.

Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulière, en un des douze animaux du zodiaque chinois ! Avec d'aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises

Avis :

L'histoire est légère, douce et transmet plein de choses. Dans ce manga, on est traversé par beaucoup de sentiments.

Tohru est une jeune fille courageuse qui vit… Dans une tente ! Après la mort de sa mère, ne pouvant vivre chez son grand père, elle subsiste de son ménage quotidien pour payer ses études et vit au beau milieu de la forêt… Jusqu’à ce qu’elle atterrisse par mégarde chez une famille un peu spéciale : un clan dont chacun des membres se transforme au moindre toucher en un des animaux sacrés japonais !
Le scénario est tout mignon, tout tracé par Takaya : Tohru va aménager dans ce clan particulier, à ses risques et périls. On découvre une jeune fille charmante et sensible, laquelle va être entourée par les membres de ce clan,
lesquels ne se portent pas tous dans leur cœur. En effet, selon les oppositions des animaux traditionnels japonais, les caractères des habitants de cette maison vont suivre : et les conflits ne vont pas cesser !

Retrouver une jeune lycéenne au milieu de beaux garçons, capables de se transformer en chien, chat, ou souris… Ca fait quelque chose ! Le chat et la souris ne s’aiment pas beaucoup et c’est la guerre dans la maison ! Souvent, on doit même réparer les murs ! Contre ses services – car Tohru à un cœur immense – la jeune fille dort dans cette maison, et va au lycée avec les garçons.
L’humour est au rendez vous, ainsi que les sentiments : et si un dilemme ou une petite histoire d’amour naissait ? Evidemment, ce n’est pas encore le cas dans le livre, et j’avoue que cela serait un peu cliché d’installer immédiatement des conflits amoureux. C’est ce que j’ai aimé dans le manga : pas de précipitation. L’histoire s’installe et le caractère des personnages se définit. Les liens se tissent sans aller dans les extrêmes et surtout, surtout : le manga est drôle.


L’auteur sait donc jongler pour un bel équilibre entre les phases de dialogues complètement déjantés et les conflits permanents entre les personnages qui se frappent dessus comme dans tout bon manga, et les phases de discours anthropologique et philosophiques sur la vie et la bonté, sur le cœur et les sentiments. Sans être barbante un seul instant, on est pris dans ce petit tourbillon qui fait chaud au cœur, et le livre est un superbe moment de détente ! Ce n’est que le placement de l’histoire, comme je l’ai signalé, et déjà on veut en savoir plus quand à la suite : que nous réserve donc l’auteur ?


Les dessins sont, quand à eux, bien réussis : simples, sans trop de détails, ils sont parfaits pour l’atmosphère du manga, et reflètent bien les sentiments des personnages. L’action est au rendez vous, et le final nous laisse sur notre faim : on veut la suite, on en veut encore, que va-t-il donc arriver dans cette maison, et que va faire Tohru au milieu de ces garçons ? Va-t-on rencontrer de nouveaux personnages ?

On s'attache aux personnages, inévitablement, en particulier Tohru. Tohru est un personnage vraiment attachant et intéressant à suivre. Le manga peut donner l'impression d'être légèrement enfantin, certes, mais après tout, c'est un shojo. Tendre, romantique et, quelques fois, triste. Malgré tout, on apprend plusieurs choses et on suit l'évolution de chaque personnage, pas à pas. On en vient vraiment à s'imprégner de l'histoire. Les dessins s’avèrent réellement plaisants.

En conclusion , un manga qu'il faut découvrir :-D

Note : 4/5

Posté par Lapassiondelire à 09:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2015

Seuls au monde tome 2 de Emmy Laybourne

Seuls au monde tome 2 de Emmy Laybourne

 

51QhDE4lVaL

Auteur : Emmy Laybourne .

Editeur : Hachette .

 

Collection : / .

 

Parution : 03 février 2014 .

Nombre de pages : 310 pages .

 

4ème de couverture :

Ceci est un tome 2 , risque de spoiler ( dans le resumé et dans la chronique , mais je vous préviens ) !!

Ils sont quatorze, ils ont entre cinq et dix-sept ans, et ils se sont réfugiés dans un centre commercial pour échapper à une catastrophe écologique. Ils ont appris à s’organiser pour rester en vie. Mais cette solution n’est pas éternelle. Et, le douzième jour, ils ont décidé de se séparer. Alors que Dean a préféré rester dans le magasin avec Astrid et trois autres enfants, son frère Alex a décidé de risquer le tout pour le tout. Il part avec le reste de la bande. Leur but : atteindre l’aéroport de Denver avant le départ du dernier avion, tenter de retrouver leurs parents, et laisser cet enfer derrière eux. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. Et ces deux semaines de cauchemar n’étaient en fait qu’un avant-goût de l’horreur tapie au-dehors…

Avis :

Toujours cette couverture alors que la couverture de la version originale est très belle je trouve et reflète parfaitement le thème du livre, vous ne trouvez pas?
Après avoir terminé le premier tome, je me suis littéralement jetée sur le deuxième. Ce second tome est raconté en tandem entre Dean qui est resté au supermarché et Alex son frère qui est parti avec les autres pour rejoindre l'aéroport. On doit jongler entre chaque chapitre le stress au ventre et c'est ça qui est bon! Se dire que lorsqu'on termine un chapitre avec Dean ou Alex c'est dans une situation critique.

Alex le cadet, c'est embarqué dans le périple de la dernière chance. Avec Niko, le chef scouts, Josie la douce ,Batiste le petit chrétien , Sahalia l'ado rebelle , Ulysse le petit hispanique et Max à la langue bien pendu . Tout ce petit monde cherche à relis L'aéroport de Denver pour sauver Brayden et envoyer de l'aide au centre commercial sans savoir ou il mette les pieds.

Evidemment qui dit séparation dit problème, qui dit route dit danger, embûche et les deux groupes ne seront pas épargné, loin de là.

Pour ce tome j'ai vraiment apprécier le dynamisme de l'histoire en parti parce qu'il
y a deux narrateurs en la personne de Dean et Alex qui ont chacun leur manière de raconter leur mésaventure.
Pour ma part, c'est le récit d'Alex qui m'a tenu en l'haleine. C'était vraiment une mission suicide. Les situations sont à la limite du soutenable, les personnages attachants chacun à leur manière et reste fidèle au premier tome. Les derniers chapitres ressemblent à un film catastrophe avec une fin sympathique et qui laisse entrevoir un suite plus qu’intéressante.


Le danger est là, toujours bien présent que ce soit à l'extérieur où Alex et les autres vont rencontrer une étrange bande de "militaire" ou à l'intérieur avec Dean et trois autres personnages.
L'auteur sait jongler avec nos nerfs, elle pousse le vice très loin et ça en fait une très bonne saga. Je vous conseille vivement celle-ci !

L'écriture de l'auteur est toujours aussi bonne est fluide, le rythme soutenu, on ne voit pas passer les pages et le lot de surprises qu'il faut, pour autant, non ce n'est pas un coup de cœur même si je l'ai beaucoup adoré !

Note : 4,25/5

Posté par Lapassiondelire à 15:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 avril 2015

Les carnets de Cerise de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Les carnets de Cerise de Joris Chamblain et Aurélie Neyret      

 

Auteur : Joris Chamblain et Aurélie Neyret .Couv_171787

Editeur : Soleil .

 

Collection : Métamorphose .

 

Parution : 26 septembre 2012 .

Nombre de pages : 70 pages .

 

4ème de couverture :

« Il était une fois …
Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça.
Il était une fois … ben moi, Cerise !
J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter les histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets.
On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes … En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux ... »

Avis :

Pour autant, j'avais très envie de me plonger dans les aventures de Cerise et de son univers. C'est surtout les dessins qui m'ont attiré je ne vous le cache pas. La patte graphique est admirable et les couleurs sont chaudes et magnifiques sans être agressives.

La BD se démarque de ses congénères par l'alternance bulle et journal intime avec une écriture manuscrite. On trouve aussi des croquis faits par Cerise, des annotations etc. La BD se veut ludique. Cerise rêve d'être écrivain comme sa voisine alors elle s'entraine à l'écriture en faisant un journal intime. Elle nous présente sa mère, sa voisine, ses deux meilleures copines ainsi que les figures emblématiques de sa ville. C'est dans ce contexte que l'action va pouvoir débuter: elle va apercevoir un vieux monsieur entrer et sortir
de la forêt à heures fixes, avec d'énormes pots de peinture. Que cache-t'il? Que fait-il?

Les planches sont magnifiquement bien dessinées, avec des couleurs vraiment très chaleureuses et aussi légères, délicates et exquises que l'histoire.
L'alternance entre les écrits des ressentis de Cerise - son journal intime - et les planches de son aventure est très agréable.
On s'attache immédiatement à Cerise et la petite fille audacieuse qu'elle est, à ses amies: la râleuse éternelle Erica et la douce Line, passionnée par la photographie; ainsi qu'à "Monsieur Mystère" et son âme meurtrie.
L'histoire, elle, est d'une beauté simpliste qui, malgré la vitesse à laquelle on dévore cette bande dessinée, nous emporte au zoo pétrifié avec Cerise.
Destinée à la jeunesse, elle peut tout à fait convenir aux plus grands, à condition d'avoir gardé son âme d'enfant .

Cette héroïne est vraiment attachante . Une belle histoire qui a gagné le prix jeunesse du festival d'Angoulême. Pour touts les rêveurs de tout âge .

Je me suis laissée porter par l'histoire sans chercher à émettre des suppositions sur le secret du vieux monsieur et de ses pots de peintures. Les pages ont défilées à toute allure d'autant qu'il n'y a pas tant que ça à lire. J'ai apprécié l'enchainement des évènements et ce qu'il en a résulté, la fin est très poétique mais avant d'avoir eu le temps de dire ouf, la bande-dessinée était déjà terminée. J'aurai voulu que ça dure encore plus longtemps! Il ne me reste plus qu'à empruntée le deuxième volume que je lirai avec plaisir !

Note : 4/5

Posté par Lapassiondelire à 08:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 avril 2015

Insurgent tome 2 de Veronica Roth

Insurgent tome 2 de Veronica Roth

 

Auteur : Veronica Roth .      divergente,-tome-2---insurgent-578364

Editeur : Nathan .

 

Collection : / .

 

Parution : 8 novembre 2012 .

Nombre de pages : 460 pages .

 

4ème de couverture :

Ceci est un tome 2 , risque de spoiler ( dans le resumé et la chronique ) !!

Le monde de Tris a volé en éclats.


La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société,elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente.
Plus que tout autre, elle doit choisir son camp.

Et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être.

Avis :

J'avais vu le film avant de lire le livre , et on peut dire que sa ne m'a pas aidée :s

Le deuxième tome m’a tenue tout le long, dans la même foulée que son prédécesseur. Pour autant il est différent. Il a la même trame que tout bon deuxième tome habituel des dystopies. Dans les premiers tomes, on découvre le monde tel que le personnage principal le vit au quotidien et on goûte à l’imagination de l’auteur. Puis arrive un évènement qui va lancer la première intrigue. Dans le tome 2, le monde dégringole et on part dans des guerres des idéaux.

Divergente ne déroge pas à la règle. On y retrouve donc Tris, Quatre et ses autres amis. Dans la lutte contre les Érudits. nous allons vivre les doutes de Tris dans son couple qui, face aux épreuves, va prendre une nouvelle tournure. Mais toujours dans le but du bien commun.

Nous allons également un peu plus connaitre le monde des « sans-factions ». Ils vont nous surprendre par leur soif de vengeance et de pouvoir. Nous y retrouverons Edward qui a totalement changé, aigri par son attaque puis son départ des Audacieux. Il va avoir l’étiquette
du pirate sauvage avec son bandeau à l’oeil. On retrouvera également les amis d’enfance altruistes de Tris. Et enfin Christina qui va devoir pardonner à sa meilleure amie ce qu’il s’est passé dans la fin du tome 1 ( histoire de ne pas vous spolier le tome 1 ^^)

L’auteur a donc repris le même principe des trilogies en dystopies. Pour autant son écriture nous maintient tout du long dans une espèce d’adrénaline douce. Ce qui nous enlève l’effet de « déjà vu ». Il n’y a pas un chapitre qui nous emmène vers une nouvelle surprise, un nouveau retournement de situation. Ce qui fait qu’à la fin, on ne sait plus du tout ce qu’il va pouvoir se passer.

Et enfin nous allons être doucement mais surement attirés vers l’extérieur de l’enceinte des 5 factions. Le mystère va devenir intense dans les derniers chapitres, histoire de bien vous tenir en haleine ….Pour le prochain tome.

Même si sur certains personnages, je n'ai eu aucun doute de leurs mauvaises actions, cela ne m'a pas empêché d'être aussi surprise que si je ne m'en doutais pas. Je me suis retrouvée vraiment prise à 100% dans le livre que du coup, les choses sur lesquelles j'avais des certitudes, sur lesquelles je savais que cela se passerait comme ça, que j'ai fini quand même par être surprise par les actions. Comme vous l'auriez compris, je me suis très vite retrouvée plongé dans le livre et dans l'univers de Tris et de Tobias. C'est vraiment passionnant de découvrir chaque fraction. Du coup, on arrive à comprendre le comportement des gens issus de telle ou telle fractions. Je suis assez surprise de voir l'ampleur que prennent les gens Divergents. Et je pense qu'ils vont encore en prendre bien plus dans la suite. En parlant de suite, la fin est tout simplement horrible. Pas dans le mauvais sens, mais plutôt dans celui où je n'ai pas la suite et que je vais surement me maudire de ne pas l'avoir dans les mains de suite. Malgré que je sache le pourquoi du comment on est arrivé à ce monde-là, la fin me relance sur autre chose de beaucoup plus gros, j'ai donc hâte d'avoir la suite.

Donc voilà pour ma part, je dirais comme tous les tome 2 un peu en dessous du premier tome: normal, les tomes 1 sont toujours dans les découvertes de l’univers. Mais il reste un très bon livre bien écrit avec des personnages totalement différents les uns des autres. Un mélange qui donne un bon coup de peps à l’histoire. Je lirais la suite c’est sûr et certain. Affaire à suivre…

 

Note : 4,5/5

Posté par Lapassiondelire à 09:44 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 avril 2015

Hex Hall tome 2 de Rachel Hawkins

Hex Hall tome 2 de Rachel Hawkins

 

Auteur : Rachel Hawkins .   9782226230447_1_75

Editeur : Albin Michel .

 

Collection : Wiz .

 

Parution : 2011 .

Nombre de pages : 324 pages .

 

4ème de couverture :

Ceci est un tome 2 , risque de spoiler ( dans le resumé et la chronique ) !!

Quand on apprend qu'on est une sorcière et que les vampires et autres loups-garous n'ont rien d'un mythe, il vaut mieux avoir l'esprit ouvert, comme Sophie. Mais quand on découvre que, bien plus qu'une sorcière, on est un démon au pouvoir phénoménal, convoité par une secte diabolique, c'est la catastrophe. Sans oublier que le garçon de vos rêves a failli vous tuer. Mais c'est un détail. Un tout petit détail. (N'est-ce pas Sophie ?)

Avis :

Cette série est merveilleuse, un parfait mélange entre l'humour et le dramatique ! On rie, on pleure, on souffre, c'est un véritable cocktail d'émotions. Ce tome 2 est encore plus poignant, plus surprenant et plus magique ! Les révélations ne cessent d'affluer, plus surprenantes les unes que les autres.

Sophie à pris sa décision : elle à l'intention de subir le Rituel afin de se débarrasser de ses pouvoirs. Son père lui propose de passer des vacances avec lui en Angleterre afin de la dissuader de prendre ce risque. Avec Jenna et Cal, elle se rend à l'abbaye Thorne où vivent Nick et Daisy, deux démons. Peu à peu, les révélations se révèlent et Sophie va devoir faire face à un autre problème : son amour pour Archer, membre de l'Occhio Di Dio...

Sophie est toujours aussi hilarante et sarcastique, mais elle est à toujours son petit côté naïf et fragile qui la rend si attachante. Sa relation avec Archer évolue et ils s'avouent enfin leur amour, mais trop
tard. La sorte de triangle amoureux que Rachel Hawkins à essayer d'instaurer entre Sophie, Archer et Cal a lamentablement échouée, Sophie rejette ostensiblement Cal. La relation la plus intéressante du livre reste celle que Sophie développe avec son père, très émouvante et très fusionnelle.
On a des réponses ! Des réponses à des questions du tome, mais aussi du précédent ! On a même des réponses à des questions qu'on ne se posait même pas . L'histoire est bien ficelée et, comme pour le premier, je trouve que bien que le livre soit court, on n'a pas l'impression de bâclé. En effet, toutes les scènes sont utiles, mais pas expédiées, les choses se passent et sont décrites parfaitement, ni trop, ni pas assez.
Bien sûr, le reproche qu'on pourrait faire est qu'il se lit trop rapidement mais bon, tout ceci est relatif !
Cal est un personnage que j'apprécie beaucoup , et puis même si Sophia est déjà "prise" , il mérite d'être aimé .
En plus , son enfance a était très dur .

C'est un second tome brillant, avec beaucoup plus d'action, de révélations, d'amour, de suspens, de tout ! Ce livre ne manque de rien, c'est une pure merveille.

Ah, je ne pourrais jamais attendre pour lire la suite...



Bref, au final, c'est un second tome très plaisant et qui en vaut la peine.

Note : 4/5

Posté par Lapassiondelire à 16:50 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2015

Candice Baylee de Ludivine Morand

Candice Baylee de Ludivine Morand

 

Auteur : Ludivine Morand .   candice-baylee,-tome-1---l-element-neutre-570470-250-400

Editeur : Edilivre .

 

Collection : / .

 

Parution : 12 novembre 2014.

Nombre de pages : 356 pages .

 

4ème de couverture :

Candice Baylee, 24 ans, hantée par des cauchemars incessants et inexplicables, voit sa vie basculer lorsque sa colocataire se fait assassiner.

Attirée dans un autre univers en rapport avec ses vieux démons, Candice se retrouvera emportée dans un monde bien différent de la vie londonienne qu’elle menait jusqu’alors. Elle devra assumer un rôle hors du commun.
Bien plus grand que tout ce qu’elle aurait pu imaginer… Tirant ses origines d’une très ancienne légende….

Entraînée dans une aventure poignante, saisissante et meurtrière saura-t-elle accomplir la fameuse prophétie ?
Arrivera-t-elle à contrer les forces machiavéliques, prêtes à tout pour la capturer et la tuer ?

Je tient avant tout à remercier l'auteur , Ludivine Morand , pour me l'avoir envoyé , mille mercis .

Avis :

Tout d'abord , la plume de l'auteur est vraiment magnifique , souple , fluide , très facile à lire avec en prime de très belle description , si bien faite qu'à chaque fois , j'étais transporté dans l'univers que l'auteur voulait nous faire partager .

Au début , nous trouvons le personnage de Candice , elle souffre des cauchemars qu'elle peut faire avec , en prime ,la mort de sa colocataire qui est la goutte d'eau qui fait déborder le vase , la pauvre ne sait plus où elle en ait . Lorsqu'elle atterrit dans ce monde nouveau , elle est complètement perdu , déjà qu'avec les éléments qui se sont passé ...                  On évolue donc avec elle alors qu'elle découvre les règles et secrets de cet environnement énigmatique

 

C'est avec grand plaisir que j'ai commencé ce roman . Ce 1er tome m'a ravi. Mais c'est tellement bien écrit et le système est super original et enchanteur que je n'ai pas pu m'en détacher. J'aime beaucoup les personnages et l'humour. Candice,bien qu'ayant ses petits défauts comme tout le monde, est très attachante et surtout intelligente .
J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Devil , et j'attends avec impatience de voir son évolution dans le deuxième tome . J'ai vraiment apprécié de trouver les idées nouvelles et l'imagination de l'auteur .

Ce livre, c'est la force de l'imagination. C'est aussi une profusion de belles valeurs humaines et de rencontres parfois brèves mais marquantes.
De nombreuses portes sont ouvertes quand aux révélations que l'auteur peut faire, de nombreux mystères planent autour de Landelia .
Je n'aie pas envie d'en dire trop , car à chaque chapitre nous avons une "révélation" et je ne voudrai pas spoiler l'histoire .
La "quête" de Candice  l'a fera grandir et elle prendra conscience des sacrifices parfois nécessaires à faire pour à la fois sauver le monde et protéger ceux qu'on aime. Ludivine Morand arrive à nous propulser dans un univers merveilleux, où les relations humaines et l'imagination priment sur tout le reste, pour notre plus grand bonheur.
En conclusion , un très bon livre qu'il faut absolument avoir lu, et j'espère sincèrement qu'il va se faire plus connaître, car la est le début d'un auteur incroyable .
L'histoire est unique.
L'écrivain est talentueux.
Et le tout forme un livre superbe !

 

Candice Baylee est vraiment un magnifique début de saga , le scénario et l'univers sont riches.

Note : 4.25/5

Posté par Lapassiondelire à 13:48 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mars 2015

Les coeurs fêlés de Gayle Forman

Les coeurs fêlés de Gayle Forman 

 

 

Auteur : Gayle Forman .   les coeurs fêlés

Editeur : Pocket .

 

Collection : / .

 

Parution : 03 mars 2011.

Nombre de pages : 220 pages .

 

4ème de couverture :

N'avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n'êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ?

Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n existent que dans la tête de son père.
Dans cet enfer d'humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des amies qui vont l'empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l'aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister.

 Les Coeurs fêlés est un formidable roman d'amitié, cette amitié qui seule permet de tout supporter, de tout affronter et surtout de tenter l'impossible : devenir soi-même.

Avis :

J'ai découvert Gayle Forman avec "Si je reste" .
Et c'est avec joie que je retrouve sa plume dans "Les coeurs fêlés".
Brit va dans un centre de redressement à Red Rock, emmené de force par son père. Elles va rencontrer des personnes qui vont l'aider dans cette endroit.

Après avoir lu Si je reste du même auteur, j'avais très envie de lire un autre roman de cette auteur . J'en avais beaucoup entendu parler donc je me suis lancée. Dès les premières lignes j'ai accroché jusqu’à ne plus pouvoir le lâcher. Ce livre est basé sur une amitié sincère et c'est ce qui m'a le plus plu dans cette histoire.
L'histoire est captivante du début jusqu'à la fin. On veut tellement savoir comment va se terminer cette histoire que les pages se tournent toutes seules.
J'ai trouvé que certains personnages étaient odieux , aucun respect pour ceux qui essayent de les soutenir , et ça m'a énormément attristée , autant pour Brit , que pour les autres .

J’ai adorée Brit. Elle est forte, elle à du caractère, elle ne cède pas sous les coups, c’est une vraie rebelle, une dure à cuire qui ne lâche pas le morceau, elle est génial, très touchante aussi. Sa petite histoire d’amour avec Jed, l’un des membres de son groupe, est vraiment belle, bien qu’elle ne soit pas le sujet principal du roman. Le sujet, c’est l’union de ces filles si différentes et si soudés, c’est incroyables comme elles se battent, elles sont toutes extraordinaires : V, toujours aussi solide, Babe, cette grande gueule qui à pas froid aux yeux, Cassie, qui se bat pour avoir le droit d’être homosexuelle et Martha, le cœur du groupe, la plus sensible et la plus douce.
Et que s'est-il passé à sa vrai mère et quelle est la vrai raison de son internement ici. Au fil des pages, on va apprendre à connaître ses amies et à les aimer. Elles sont toutes attachantes et sont toutes différentes. Chaque
personnages ont leurs caractères qui va apporter du piment et de l'humour à l'histoire. Brit,Cassie, Babe et V vont tout faire pour s'aider et pour sortir de cette endroit horrible.

Le style est toujours agréable à lire et vraiment rapide à lire. J'étais tellement captivée dans cette histoire que je l'ai lu rapidement. Gayle Forman nous a une fois de plus toucher avec son livre et nous prouver que des amitiés peuvent être vraiment sincère. C'est un livre réaliste et chaque personnes peut se reconnaître parmi les personnages.

Nous avons en face de nous des êtres humains, des jeunes filles en quête d'elles-même. Des adolescentes qui recherchent l'amour et la sécurité. Mais aussi la justice et la vérité.

Une nouvelle fois, Gayle Forman m'a étonnée avec sa plume. Délicate, simple, le roman se lit vite, facilement. Nous nous laissons emporter par leur histoire et par la narration de Britt .

Maintenant étant séduite par l’écriture de Gayle Forman, je suis impatiente de lire ses autres livres !

Note : 4.5/5

Posté par Lapassiondelire à 12:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 mars 2015

Le secret de l'épouvanteur de Joseph Delaney

Le secret de l'épouvanteur de Joseph Delaney

 

 

 

Auteur : Joseph Delaney .   9782747017237FS

Editeur : Bayard Jeunesse .

 

Collection : / .

 

Parution : 15 mars 2007.

Nombre de pages : 371 pages .

 

4ème de couverture :

Alors que le froid se fait plus vif, l'Epouvanteur reçoit un message qui semble grandement le perturber.
Il décide aussitôt de quitter Chipenden pour se rendre dans sa maison d'hiver, à Anglezarke.
La vieille demeure est lugubre : dans les profondeurs obscures de ses caves sont enfermées des sorcières et des gobelins.
Quant au mystérieux auteur de la lettre, qui rôde dans les parages, il se révèle être l'ennemi juré de John Gregory.
Au cours de longs mois d'hiver, Tom découvre peu à peu
le passé caché de son maître.
L'Epouvanteur doit-il payer le prix de ses erreurs de jeunesse ? Lorsque certains secrets qu'il a toujours dissimulés, seront finalement dévoilés, Tom va se trouver en grand danger...

Avis :


L’univers est toujours aussi fascinant et, une fois encore, les descriptions sont soignées et vraiment imagées. On n’a aucun mal à se projeter dans les aventures et les péripéties de Tom et des autres personnages.
On continue à en apprendre davantage sur le passé de Grégory et Tom poursuit « tranquillement » sa formation.

Ce tome trois constitue la suite des aventures palpitantes écrites par Joseph Delaney, dans lesquelles la tension monte d'un cran.

Un style d'écriture toujours aussi performant, fluide, additif, on dévore vraiment les pages. Je pense u'il faut au contraire de l'avertissement, lire cet ouvrage de nuit, personnellement je manquais de frissons.
J'aimerais une plus forte dose d'angoisse. L'intrigue alors ; encore un tome qui ne fait pas la jonction, ou n'expose pas un début de conflit, qui a on propre fil conducteur. C'est sur ce point-là que ma note a augmenté, parce que la trame narrative est encore bien mieux préparée. Cependant, j'ai eu un "tilt" sur deux passages, qui m'ont paru moins cohérents, je n'irais pas jusqu'à bâclés, mais c'est dans l'idée. Dans le premier, c'est une situation d'où le héros s'extirpe légèrement trop facilement ; dans la seconde, un stratagème utilisé m'a déçue, étant vu et revu...


Les personnages sont vraiment attachants, Morgan qui n'est présent que dans ce tome est banal, tandis que Tom, l'Epouvanteur et Alice sont de plus en plus adorables. Leurs personnalités, bien affirmées, et j'apprécie tellement ce trio. Dommage d'autre part, qu'on voit moins la mère de Tom, j'aurais aimé qu'elle tienne un rôle plus important. L'univers qu'on commence à connaître, le Comté, ces terres si particulières, dont on apprend sans cesse des choses ; j'y adhère complètement. Le contexte m'émerveille, j'ai déjà hâte de le retrouver.


Après la lecture d'un autre emprunt, je passe à la suite, car je suis désormais absolument addict à cette série, alors qu'au début cela me plaisait sans pour autant me rendre dingue. Je le conseille, pas aux âmes trop sensibles (puisque visiblement ce n'est pas recommandé à tous).

L’auteur continue de développer progressivement la personnalité, les caractéristiques et le passé des différents personnages. Tout comme pour les précédents
tomes, l’intrigue est très bien écrite. Le style, fluide et imagé, décrit parfaitement l’univers dans lequel évoluent nos personnages.

Bref, dans l'ensemble, "Le secret de l’épouvanteur" est tout aussi réussi que les précédents tomes même si j’ai trouvé l’intrigue un peu plus longue à démarrer. Mais une fois le livre refermé, on n’a qu’une seule envie : découvrir la suite des aventures de Tom !
Note : 4.25/5

Posté par Lapassiondelire à 14:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2015

Hex Hall de Rachel Hawkins

Hex Hall de Rachel Hawkins

 

 

Auteur : Rachel Hawkins .   hex-hall,-tome-1---hex-hall-79585

Editeur : Albin Michel .

 

Collection : Wiz .

 

Parution : 29 septembre 2010 .

Nombre de pages : 300 pages  .

 

4ème de couverture :

Vous êtes sorcière ? loup-garou ? vampire ? métamorphe ? Hex Hall est un lycée pour vous.


Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu'on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangeureuses que des tops models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n'a aucun besoin qu'une élève soit retrouvée vidée de son sang. C'est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu'il ne faut surtout pas énerver...

Avis :

Sophia se retrouve à Hécate après avoir fait un sortilège en public qui a mal tourné. Hex Hall est une école pour les Prodigium, des êtres hors du commun, fondé pour apprendre aux élèves à utiliser leurs pouvoirs mais aussi à vivre comme il faut parmi les humains. Sophia se retrouve au coeur d'une guerre lancé par un démon. Elle devra supporter les mesquineries des seules autres sorcières d'Hécate et ne pas croire aux rumeurs qui accusent Jenna, une vampire délaissée, pour pouvoir résoudre le mystère qui enveloppe quelques morts suspectes.


Elle débarque dans un univers qu'elle ne maîtrise pas du tout. Il y a beaucoup de choses nouvelles pour elle et on voit bien qu'au fil de son apprentissage, elle paraît moins bête et même plus maline que certains personnages.


Hex Hall est un livre tout à fait sérieux, même si il y a quelques phrases amusantes qui m'ont bien fait rire, le sujet reste sombre et sérieux. Nous suivons donc Sophie, une sorcière qui s'est retrouvée à Hex Hall, un lycée où vampires, sorcières, loups-garous, fantômes, fées et métamorphes sont réunis pour avoir une vie stable. Toute sa vie, Sophie à plus où moins été coupé du monde des Prodigium - le nom attribuée à toutes les créatures qui ont des pouvoirs - et elle apprend donc tout dans ce lycée, qu'il est possible de passé l'Opération, une procédure pour retirer ses pouvoirs et surtout l'existence de l'Occhio
di Dio, une secte vouée Dieu qui massacre les Prodigium depuis la nuit des temps.

C'est l'aspect le plus fascinant du livre, cette secte italienne qui se prend pour des soldats de Dieu chargé d'éliminer les monstres sur Terre.

Sophie est une jeune fille amusante, pleinement adolescente et pour qui on se prend vite d'affection. Le personnage d'Archer, le mystérieux garçon dont Sophie est amoureuse, est tout simplement parfait. Et quand on découvre qui il est vraiment à la fin, on reçoit un véritable coup de pied dans le derrière. On ne s'y attend vraiment pas.

J'ai adorée Hex Hall, particulièrement parce qu'ils ont repris une vielle tradition de sorcière qui n'a pas été utilisé depuis Harry Potter : le balais volant ! En bref, Hex Hall est un roman facile et rapide à lire. Une histoire prenante, aux personnages diversifiés et aux révélations inattendues. Un roman par lequel nous sommes captivés et entraînés rapidement.

Une bonne lecture , j'ai hâte de lire la suite !

Ma note : 3.75/5

 

Posté par Lapassiondelire à 08:45 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,